Le Prix de la Liberté

Parmis les nouvelles règles, sauras-tu survivre dans ce monde ?
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Parler Affaire. [Aury.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Califa
« La vie est un long rêve dont la mort nous réveille. »
« La vie est un long rêve dont la mort nous réveille. »
avatar

Messages : 228
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 19
Localisation : Canadaaa
Humeur : Calinouuuw

Feuille de Personnage
Physique & Psycologique:
Lien:

MessageSujet: Parler Affaire. [Aury.]   Dim 10 Nov - 18:00


Comment cette situation avait-elle commencée déjà ? Puis un flash. Deux de ses guerriers étaient revenus lacérés, dépités et vaincus. L’événement avait rapidement fait le tour du camp. Les esprits s'étaient beaucoup échauffés. Mais ce qui avait accablé le plus les combattants de la Tribu fût de savoir qu'une de leur camarade ne reviendrait pas. Que Lumière Morte ne reviendrait pas. Cependant, ce qui avait attiré l'attention de la meneuse sur l'affaire fût que ses guerriers survivant de l'attaque lui avaient certifié n'avaient pas été des guerriers du Clan du Tonnerre comme Califa s'y attendait, mais des guerriers du Clan de la Rivière. L'un s'était battu contre deux apprentis et l'autre contre un guerrier qu'il avait décrit comme "fort redoutable". Malencontreusement, les matous n'avaient pu les identifier; le combat a demandé tout leur focus et celui-ci avait été drôlement ardu.

Les deux combattants blessés et le guérisseur étaient présents. Les regards des deux premiers fixaient leurs pattes. Leurs plaies avaient étés recouvertes d'un ectoplasme nauséabond qui empestait toute la tanière. L'odeur écœurait la chatte, mais celle-ci ne fît mine de ne rien sentir.

« Cette attaque nécessite beaucoup d'attention. Avez-vous senti le Clan de la Rivière à votre arrivée sur le territoire du Clan du Tonnerre ? »

Voyant que ses guerriers lui affirmaient que non, la chatte blanche senti que des explications étaient nécessaires. Une petite visite était obligatoire. Elle prit congé de ces trois félins et sorti de la tanière à leur suite. Elle avait déjà une idée de ce qu'elle ferait. D'un coup d'oeil et quelques paroles à sa troupe de garde du corps, Califa les invitas à la suivre hors du camp. La fraîcheur du soir fît ébouriffer la fourrure de la meneuse. Ses trois gardes se rapprochèrent pour lui procurer un peu de leur chaleur corporelle et tous ses garder au chaud. Lorsqu'enfin ils arrivèrent à la limite de leurs terres, un vent violent venu des collines voisines les bouscula. Malgré cela, ils n'arrêtèrent pas pour autant. Ils marchèrent tout le long du territoire aride et arrivèrent enfin à destination. Les terres de la Rivières étaient droit devant.

Ils franchirent la frontière et filèrent vers un endroit bien précis. Califa y avait fait naître tant de haine et d'inquiétude. Un petit sourire se forma à ce souvenir. La demie lune avait parcouru la moitié du ciel entouré d'étoiles. Quand les félins arrivèrent au camp, l'astre avait quelque peu décliné. Un garde était posté et celui-ci fût visiblement surpris de voir la meneuse de la Tribu se pointer devant lui.

« Je veux voir ton chef, Constellation de l'Aurore. Mène moi à elle. »

L'air surpris du félin se muta en un soudain air de colère et de méfiance. Voyant ainsi qu'il ne voudrait pas bouger de là, Califa secoua la tête et passa devant lui. Elle trottina jusqu'à la tanière de la meneuse et fût stupéfaite de la découvrir vide. Elle n'a pas dormi ici depuis longtemps. Son odeur est quasi-inexistante... Alors une seule option s'imposa puisqu'aucune odeur de guerriers de la Rivière n'a été détectée. Califa sorti de l'antre et allât vers celle des guerriers. Le garde avait prit les devants et avait apparemment réveillé son chef. Celui-ci sorti presque aussitôt et retourna à son post de garde. À l'exception de Constellation de l'Aurore, tous les autres félins étaient endormis dans un sommeil profond. La meneuse blanche fixa un moment la chatte, sans rien dire. Elle avait l'air en pleine forme malgré ce réveil brusque et cette lueur que Califa avait détectée dès leur première rencontre était toujours là, une ingéniosité sans faille et une détermination absolue. Elle aimait ça.

« Nous devons mettre des choses au clair. »

Califa avait prit un ton brusque, grave et presque froid. Elle sorti de la tanière pour plus d'intimité. Le reste du camp étant désert si on enlevait le garde du plan, l'endroit était parfait pour parler affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prix-de-la-liberte.forum-canada.com
Constellation de l'Aurore
« Si tu veux pouvoir supporter la vie, sois prêt à accepter la mort ! »
« Si tu veux pouvoir supporter la vie, sois prêt à accepter la mort ! »
avatar

Messages : 140
Date d'inscription : 27/08/2013
Age : 21
Localisation : Par-ci par-là si vous regardez bien vous me trouverez peut-être!
Humeur : Vive le vent, vive le vent, vive le vendredi...

MessageSujet: Re: Parler Affaire. [Aury.]   Mar 12 Nov - 22:03


Cela faisait à peine quelques heures que la chatte était revenue de son aventure sur le territoire du clan du tonnerre et le guérisseur du clan avait été clair : elle devait se reposer. Pourtant, la meneuse se sentait bien tant qu'elle ne prenait pas appuie sur sa patte blessée. Un soupire lui avait échappé sous le regard amusé du guérisseur qui savait très bien se que pensait la chatte, elle allait se plier à la recommandation de celui-ci. Après les événements des derniers jours, Constellation de l'Aurore n'avait pas eu vraiment de temps pour se reposer... Oui, se reposer allait lui faire du bien après réflexion. Elle avait prévenue son lieutenant qu'elle ne voulait pas être dérangée jusqu'au lendemain matin et pourtant... Voilà qu'on venait la réveillée pour la prévenir que Califa était là! Elle se devait d'être présentable... Se redressant sur son lit de mousse, elle passa un rapide coup de langue sur sa fourrure et attendit que la meneuse de la tribu fasse son entrée.

« Nous devons mettre des choses au clair. »

Ho. Elle n'était pas contente, pas contente du tout. Sans se faire prier, la chatte calicot bondit sur ces pattes en ignorant la douleur provenant de sa patte et sortit rapidement derrière la chatte blanche. N'ayant pas spécialement envie que son clan la voit se faire rabrouer ou tuer, surtout tuer si cela devait en arriver là, Constellation de l'Aurore sauta devant Califa et lui fit un signe rapide de la queue lui signifiant de la suivre et se dirigea rapidement dans la tanière réservée au meneur... Elle n'avait presque jamais mis les pattes dans cette tanière, s'y sentant mal à l'aise, mais c'était le seul endroit où les guerriers de son clan ne viendrait pas la déranger.

- Je suppose que tu viens me voir à propos de l'escarmouche avec tes guerriers sur le territoire du clan du tonnerre? Alors avant toute chose, sache qu'il y a aucune alliance entre mon clan et celui de Constellation Moucheté pour te renverser... Ensuite que cela était purement une coïncidence si tout cela c'est passé!

Sachant que Califa lui laisserait peu de temps pour s'expliquer, la meneuse avait préféré tout dire d'un coup... Du moins, une partie. Un éclair de douleur passa dans son regard, sa patte la faisait atrocement souffrir! Pour ne pas perdre davantage la face, elle s'assit et garda sa patte blessée un peu au-dessus du sol. Bon... Autant mettre la meneuse de la tribu à l'aise...

- Voudrais-tu manger quelque chose?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shalaira.deviantart.com/
Califa
« La vie est un long rêve dont la mort nous réveille. »
« La vie est un long rêve dont la mort nous réveille. »
avatar

Messages : 228
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 19
Localisation : Canadaaa
Humeur : Calinouuuw

Feuille de Personnage
Physique & Psycologique:
Lien:

MessageSujet: Re: Parler Affaire. [Aury.]   Ven 15 Nov - 21:15


Du centre de la clairière, Califa s'enti son pelage s'humidifier. Les gouttelettes d'eau des ruisseaux avoisinants mouillaient son pelage et la morsure du froid s'attaqua à la chatte. Elle vit alors la meneuse adverse bondir devant son nez pour rejoindre la tanière que la chatte blanche avait déjà visiter quelques minutes plus tôt. Elle suivit d'un pas moins pressant la femelle calicot. Pas la peine de se presser, les représailles sont proches. La femelle au pelage de neige laissa deux de ses gardes à l'entrée de la tanière et un l'y accompagna à l'intérieur. Tout était toujours aussi sombre et froid. Elle repéra cependant facilement Constellation de l'Aurore au milieu de cet espace. Elle s'en approcha flanqué de son bon ami. Elle n'eut même pas le temps d'annoncer le pourquoi de sa venue que la meneuse se lança dans une course effrénée pour s'expliquer à Califa. Mais bon. Pourquoi s'étendre sur la raison de sa venue, car la chatte devait surement savoir toute l'histoire.

- Je suppose que tu viens me voir à propos de l'escarmouche avec tes guerriers sur le territoire du clan du tonnerre? Alors avant toute chose, sache qu'il y a aucune alliance entre mon clan et celui de Constellation Moucheté pour te renverser... Ensuite que cela était purement une coïncidence si tout cela c'est passé!

La chatte blanche hocha lentement la tête. Qu'aucune alliance était créée entre le Clan du Tonnerre et celui de la Rivière était satisfaisant. Elle avait assez de pouvoir pour empêcher ce genre de chose d'arriver. Mais comment pouvait-elle dire que cet affront avait été une coïncidence pur et dure ? Pénétrer sur les terres d'un autre clan était interdit par leur code. De plus, tous savaient que des guerriers de la tribu patrouillaient les territoires quotidiennement. Alors comment dire que cet escarmouche avait été une "coïncidence" ? Un guerrier de son clan s'est battu volontairement, sinon il aurait tourné les talons et serait vivement parti. Quand on choisit de se battre, on le fait par pur choix.

Mais quelque chose attira l'attention de Califa. Une étincelle de douleur s'illumina dans les yeux de la chatte adverse et celle-ci s'assoya soudainement. De plus, sa patte resta un peu au dessus du sol. Un doute s'installa. Elle devait impérativement y voir clair.

- Voudrais-tu manger quelque chose?

Ignorant la question de la chatte, la meneuse sanguinaire se posta près de Constellation de l'Aurore, s'assoya à son tour et passa à l'action.

« Tu sais, mes guerriers sont rentrés en piteux états. Bien sûr, notre guérisseur fera partir toutes leurs vilaines blessures et tout sera oublié bien vite, mais il y a une chose qui ne s'oubliera pas. Lumière Morte, l'une de mes combattantes, a perdu la vie aujourd'hui. Mais malheureusement, mes guerriers n'ont pas pu reconnaître les félins qui les a attaqués. Ce qui me pousse assurément à me demander quels félins sans cervelles ont, sans le vouloir, enclenché une vilaine tension entre nos deux clans. Oh, mais rassure toi, une bataille pourrait être évitée si ton intelligence brille toujours en toi. De plus, tu devrais savoir qu'une alliance entre le Clan du Tonnerre et le tien ne marcherait pas. Pourquoi ? Car de bons alliés commencent souvent par des confrontations. Sinon, ils foncent tout droit à leurs pertes.»

Califa savait que Constellation de l'Aurore avait enclenché cette bataille. Elle y avait mérité une blessure de guerre. Califa avait même proposé un marché, caché dans ses paroles. Restait à voir si la femelle calicot le verrait et choisirait la bonne option.

Son garde frémit. Lui aussi avait compris le sens des paroles de Califa. Il devait sûrement se demander pourquoi avec le Clan qui a tué l'une des leurs... Il avait amplement d'y réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prix-de-la-liberte.forum-canada.com
Constellation de l'Aurore
« Si tu veux pouvoir supporter la vie, sois prêt à accepter la mort ! »
« Si tu veux pouvoir supporter la vie, sois prêt à accepter la mort ! »
avatar

Messages : 140
Date d'inscription : 27/08/2013
Age : 21
Localisation : Par-ci par-là si vous regardez bien vous me trouverez peut-être!
Humeur : Vive le vent, vive le vent, vive le vendredi...

MessageSujet: Re: Parler Affaire. [Aury.]   Jeu 19 Déc - 19:42


Le regard poser sur Califa, la meneuse du clan de la rivière la regarda s'installer à son aise, puis prendre la parole. Fermant les yeux, Constellation de l'Aurore réfléchissait à vive allure. Ainsi, la meneuse blanche savait tout ou presque déjà... Il ne restait qu'à lui confirmer... De plus, elle n'était pas certaine d'avoir bien saisie le sous-entendu, proposait-elle vraiment une alliance entre la tribu et son clan? Pourquoi? Qu'avait-elle a y gagner? Elle ne le saurait pas tant qu'elle ne poserait pas les questions...

- Je crois que je devrais commencer par t'expliquer pourquoi on en est arrivé-là... Je me suis dirigée vers la frontière du clan du tonnerre en sachant qu'à cette heure de la journée je devrais croiser une patrouille du clan en question... Je voulais voir comment mon apprenti allait réagir devant une patrouille adverse. Sauf qu'une fois rendue sur place, la patrouille ennemie n'était pas là et une forte odeur de sang flottait dans l'air. Je n'ai pas réfléchis sur le coup et j'ai passé la frontière voir de quoi il en retournait. C'est en voyant les guerriers du clan du tonnerre, mort ou sur le bord de la mort, qu'on a comprit de quoi il en retournait... Nous aurions pu partir, ne rien faire et faire semblant de n'avoir rien vue... Mais tes guerriers sont arrivés, nous nous sommes cachés mais ils s'approchaient de l'endroit où mon apprenti c'était cacher... Alors, j'ai passé à l'attaque... Vous connaissez la suite. C'est moi qui a tuée ta guerrière, dans le combat je l'avais atrocement mutilée et elle n'aurait pas survécu à ces blessures alors... Je lui ai brisée la nuque, elle est morte sur le coup. Je ne voulais pas en arriver là, mais c'était sa ou la laissé souffrir le martyre pendant des heures jusqu'à ce que la mort vienne enfin la chercher. Ça ne m'excuse en rien, je le sais... Je voulais juste que vous soyez au courant de toute l'histoire...

Prenant une respiration tremblante, la meneuse se leva et passa à côté de Califa et de son guerrier pour regarder par la sortie l'activité dans son camp. Elle ne craignait pas la mort, mais elle avait peur pour son clan... Elle devait être forte pour lui, toujours.

-La blessure a ma patte n'a pas été causé par cette bataille, je suis tombée sur un bipède en chemin pour revenir sur mon territoire. C'est lui qui m'a fait sa... Si vous me châtiez comme vous êtes en droit de le faire, nul doute que mon clan se révoltera et je n'ai pas envie de voir des morts inutiles à cause d'une de mes fautes... Je me remet à vous, mais je vous demande tout de même de bien vouloir éviter des morts inutiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shalaira.deviantart.com/
Califa
« La vie est un long rêve dont la mort nous réveille. »
« La vie est un long rêve dont la mort nous réveille. »
avatar

Messages : 228
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 19
Localisation : Canadaaa
Humeur : Calinouuuw

Feuille de Personnage
Physique & Psycologique:
Lien:

MessageSujet: Re: Parler Affaire. [Aury.]   Mer 1 Jan - 16:44


L'air froide qui régnait commençait peu à peu à se réchauffer. Cela plaisait à la chatte. Elle détestait le froid. Lorsque la meneuse eut terminer ses explications, elle vit la chatte calicot fermer les yeux. C'était bon signe. Elle ne savait que faire et elle devrait se risquer sur un chemin. Une certaine assurance rassura Califa. Constellation de l'Aurore n'était pas idiote, loin de là. Califa avait très bien compris que bien utilisée, cette chatte était un très grand atout.

- Je crois que je devrais commencer par t'expliquer pourquoi on en est arrivé-là... Je me suis dirigée vers la frontière du clan du tonnerre en sachant qu'à cette heure de la journée je devrais croiser une patrouille du clan en question... Je voulais voir comment mon apprenti allait réagir devant une patrouille adverse. Sauf qu'une fois rendue sur place, la patrouille ennemie n'était pas là et une forte odeur de sang flottait dans l'air. Je n'ai pas réfléchis sur le coup et j'ai passé la frontière voir de quoi il en retournait. C'est en voyant les guerriers du clan du tonnerre, mort ou sur le bord de la mort, qu'on a comprit de quoi il en retournait... Nous aurions pu partir, ne rien faire et faire semblant de n'avoir rien vue... Mais tes guerriers sont arrivés, nous nous sommes cachés mais ils s'approchaient de l'endroit où mon apprenti c'était cacher... Alors, j'ai passé à l'attaque... Vous connaissez la suite. C'est moi qui a tuée ta guerrière, dans le combat je l'avais atrocement mutilée et elle n'aurait pas survécu à ces blessures alors... Je lui ai brisée la nuque, elle est morte sur le coup. Je ne voulais pas en arriver là, mais c'était sa ou la laissé souffrir le martyre pendant des heures jusqu'à ce que la mort vienne enfin la chercher. Ça ne m'excuse en rien, je le sais... Je voulais juste que vous soyez au courant de toute l'histoire...

Le garde remua. Il passait d'une patte à l'autre. La colère était montée et menaçait de l'emporter. Lorsque Constellation de l'Aurore avait tournée le dos aux félins de la Tribu, la meneuse blanche se retourna brusquement profitant de l'inattention de la femelle adverse. Elle foudroya son guerrier du regard, le mettant presque au défi de faire un seul pas en avant. Comprenant le message, le garde du corps se contenta d'agiter rageusement la queue. Pour la peine, la meneuse unicolore se plaça de travers pour avoir un oeil sur le mâle et sur la chatte. Cette dernière c'étant placée devant l'entrée de la tanière. Califa, elle, n'était qu'indifférente de cette annonce. Ses guerriers n'avaient rien à faire sur ce territoire. Elle ne pouvait pas en vouloir au Clan de la Rivière pour cet affront.

-La blessure a ma patte n'a pas été causé par cette bataille, je suis tombée sur un bipède en chemin pour revenir sur mon territoire. C'est lui qui m'a fait sa... Si vous me châtiez comme vous êtes en droit de le faire, nul doute que mon clan se révoltera et je n'ai pas envie de voir des morts inutiles à cause d'une de mes fautes... Je me remet à vous, mais je vous demande tout de même de bien vouloir éviter des morts inutiles.

Son ton était tremblant. Califa posa son regard sur sa patte et en effet, elle paraissait tordue. Aucun chat n'aurait pu lui causer pareille blessure sans laisser de trace. Pareillement pour un renard ou un blaireau. Des traces de griffures ou de morsures marqueraient sa peau et sa fourrure. La femelle au pelage de neige s'approcha de Constellation de l'Aurore tout en faisant signe au mâle de rester à sa place. Elle resta un peu en retrait, mais se positionna assez près pour contempler ce que la femelle regardait. L'activité avait peu à peu commencer à monter au sein du clan.

«Il me semble que ta blessure à la patte est une bonne conséquence. Tu avais raison d'achever cette guerrière. La laisser mourir à petit feu aurait été un pire châtiment. Je ne m'aurais jamais cru dire ceci un jour, mais je te remercie d'avoir abrégé ses souffrances. Elle ne méritait pas une telle torture. De plus, je pourrais bien te tuer sur le champs, mais je n'en tirais aucun avantage en soi. En même temps, il me serait injuste de t'exécuter car je ne sais nullement pourquoi mes guerriers se sont aventurer sur ces terres et du même fait pourquoi ils ont attaqués ces félins. Alors, ne crains rien pour ta vie et ceux de ton clan. Pour l'instant, ils n'ont rien à craindre.»

Califa se donna un coup de langue sur sa patte et la passa sur son oreille. Devait-elle vraiment s'alliée au Clan de la Rivière ? Elle n'en aurait peut-être pas besoin, mais certes, il pourrait servir d'assurance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prix-de-la-liberte.forum-canada.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parler Affaire. [Aury.]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Parler Affaire. [Aury.]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» Haïti-Justice : L’affaire des 200 enfants empoisonnés bientô
» Des radios communautaires pour parler d’environnement
» Interdiction de depart dans le cadre de l'affaire Socabank
» Orthographe et parler jeun's

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Prix de la Liberté :: Clan de la Rivière :: Camp-
Sauter vers: